Les Actus Péchavy Energie

Actu Marchés 06.03.14 et Conseils pour l'Hiver

06 Mars 2014

Les cours du pétrole se sont repliés mardi à New York alors que des signes d'apaisement sur la crise ukrainienne éloignaient les craintes de fortes perturbations sur le marché de l'énergie. Les cours du brut effacent ainsi la nette progression de ...

Les cours du pétrole se sont repliés mardi à New York alors que des signes d'apaisement sur la crise ukrainienne éloignaient les craintes de fortes perturbations sur le marché de l'énergie. Les cours du brut effacent ainsi la nette progression de la veille: ils avaient bondi de plus de 2 dollars lundi, les investisseurs redoutant que les exportations de la Russie, deuxième producteur mondial de gaz naturel et premier producteur mondial de brut, ne soient affectées par des violences ou par des sanctions économiques imposées par les Occidentaux.


Mais la Russie a rappelé les troupes qui participaient à des exercices militaires près de la frontière ukrainienne et Poutine a tenu des propos plutôt conciliants, ce qui a conduit les marchés de matières premières à effacer les gains de la veille.


Par ailleurs, après un hiver relativement doux dans une grande partie de l'Europe, les stocks énergétiques sont abondants et les météorologues prévoient un printemps chaud ce qui devrait limiter la demande. Pour preuve l'annonce d'une hausse pour la septième semaine consécutive des réserves aux Etats-Unis et d'une progression moins forte que prévu des créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis...

Malgré cela vous trouverez en téléchargeant le pdf nos conseils préventifs pour affronter au mieux l'hiver pour vos matériels et stockages.


Télécharger le PDF

Actu Marchés et Conseils pour l'Hiver

17 Février 2014

Le prix du pétrole coté à New York a légèrement reculé vendredi, pénalisé, dans un marché sans grand élan, par des indicateurs américains en demi-teinte. L'annonce en début de séance d'une chute surprise de la production industrielle aux Etats-Uni...

Le prix du pétrole coté à New York a légèrement reculé vendredi, pénalisé, dans un marché sans grand élan, par des indicateurs américains en demi-teinte. L'annonce en début de séance d'une chute surprise de la production industrielle aux Etats-Unis en janvier, imputée en partie au mauvais temps, a notamment pesé sur l'état d'esprit des investisseurs.

La stabilité affichée par le moral des ménages américains en février, alors que les analystes s'attendaient à une baisse, n'a pas suffi à les rasséréner.

Mais le recul des prix a été limité par plusieurs facteurs de nature à faire monter les cours, dont la croissance plus forte que prévu de la zone euro au quatrième trimestre. Parallèlement, la demande mondiale d'or noir reste robuste selon le dernier rapport de l'Agence internationale de l'Énergie (AIE): l'organisation basée à Paris a mis en avant jeudi le fait que les stocks commerciaux des pays développés étaient au plus bas depuis six ans fin 2013, et ont affiché lors du quatrième trimestre leur plus forte baisse depuis 1999.

Par ailleurs, alors que la neige continuait de tomber sur plusieurs zones de la côte nord-est des Etats-Unis, les acteurs du marché "essaient de déterminer l'impact que va avoir cette nouvelle tempête hivernale. Les températures glaciales ont bien sûr des effets sur la production de pétrole et son transport, et elles font augmenter la demande en fioul de chauffage. Mais en même temps, de nombreux vols sont annulés, les gens, coincés chez eux, ne conduisent pas, etc.

Malgré cela vous trouverez en téléchargeant le pdf nos conseils préventifs pour affronter au mieux l'hiver pour vos matériels et stockages.


Télécharger le PDF